top of page

« On ne peut penser bien, aimer bien, dormir bien, si on n’a pas bien dîné. »

Virginia Woolf

L’histoire de la biscuiterie

    En septembre 2019, Laurent acquiert un triporteur *Piaggio Italien et se lance sur les marchés en proposant des crêpes et des pancakes. 
   Après une année, il découvre une recette de sablés au sirop d’érable et graines de sésame qui l’inspire, étant passionné par le Canada. 
   Comme il est par ailleurs amateur depuis toujours des biscuits de sa mère, et diplômé en boulangerie, il se lance dans l’aventure. Très vite, les clients sont au rendez-vous.
   La période de confinement est pour lui une épreuve, mais également une révélation car les idées de biscuits affluent. 
   En juillet 2020, l’artisan ouvre sa boutique, "la biscuiterie de Laurent" en plein cœur du village de Carcès dans le var.
   Il y installe son laboratoire pour que ses clients le voient travailler et pour y développer plus facilement sa gamme de biscuits.        
   Aujourd’hui, les biscuits voyagent dans la France entière et dans plusieurs pays comme le Canada, les États-Unis, l’Angleterre, l’Allemagne, la Suisse, la Belgique, le Danemark, le nouvelle Zélande, l’Italie et bien d’autres encore. 
   En Mai 2022, Laurent et son épouse Corinne partent en week-end dans le Vaucluse, à L’Isle-sur- la-Sorgues, dont ils tombent sous le charme. Ils se mettent alors à la recherche d’un local afin d’y transférer la biscuiterie et Corinne décide de se joindre au projet. 
   En Juin, une amie hôtelière, Édith de La Font de Lauro, les avertit qu’un local se libère à Pernes- les-Fontaines. 
   Et c’est sur ce coup de cœur que depuis Octobre 2022, la biscuiterie de Laurent est  installée dans l’ancienne capitale du Comtat Venaissin. 
   Ils ont le plaisir d'y accueillir leurs nouveaux clients ainsi que les Carçois qui les suivent et les  soutiennent depuis le début de l'aventure. 

* le triporteur : A vous de deviner d'où il vient… 

bottom of page